Biarritz part II – Je rêve de Biarritz en été

Catégories Histoire d'un style, Looks

1

Photos : La petite page

Biarritz est avant tout une station balnéaire. Avec l’apparition de la thalassothérapie à la fin du 18eme siècles, se soigner par les bains de mer devient rapidement un véritable phénomène de mode.

Ancien port de pêche à la baleine, Biarritz se voit rapidement envahi par les nouveaux mondains et l’aristocratie européenne lorsque l’impératrice Eugénie (épouse de Napoléon III) décide d’en faire son lieu de villégiature.

L’Hôtel du palais fut construit à la suite d’un de ses séjours.

Il est encore aujourd’hui, le symbole de cette époque luxueuse et faste que fut Biarritz à l’avénement des stations balnéaires.


Biarritz is a seaside resort. With the arrival of the thalassotherapy at the end of the 18th century , being cured by ocean/salty bath became a real trend. Ancient port of whaling , Biarritz is quickly invaded by the European aristocracy when the Empress Eugenie ( wife of Napoleon III) decides to make of Biarritz her resort. The Hôtel du Palais was built after one of her visits . It is still today the symbol of this opulent period and pomp that Biarritz was at the advent of the resorts .

2 3

Tout une organisation voit alors le jour avec cette popularité croissante. Biarritz s’aménage, du casino, aux somptueuses villas, aux différents hôtels privés. La ville modernise ses installations comme la création d’un établissement de bain tenu alors par les maîtres baigneurs, un plongeoir (différent de celui que nous connaissons), l’aménagement des rues, l’installation de l’éclairage au gaz ainsi que ces activités, bains de mer, jeux au Casinos, golf, courses… etc.

Tous les corps de métiers sont mis à disposition, des petites aux grandes professions, le monde attire le monde et il faut répondre à la demande.

L’artisanat et notamment les petites maisons de mode, tournent à plein régime. « Autant de peignoirs et de serviettes à fournir, de toilettes à renouveler: tenues de bains, de jour, de sport, de soirée… Et avec le sable et le sel qui abîment le bas de robe, il y’a de quoi coudre, recoudre et repriser. » Il est vrai, que seul, les hautes dames ont la distinction de disposer d’une chaise et d’une cabine de bain louée à la demie journée.


While the popularity of Biarritz increased, the city started to modernize the facilities such as the creation of a bathing establishment held by lifeguard , diving board (different from the one we know), street development, installation of gas lighting and the activities, bathing, gamies at the Casino and Bellevue, golf, shopping … etc.All the professions small or big professions rises up, the world attracts the world and we must respond to the request.Crafts and especially small fashion houses, in full swing. « As much bathrobes and towels to provide toilets to renew: outfits bathroom, day, sports, evening … And with the sand and salt who damaged the bottom of the dress, There are enough sew, resew and mend to do.  » Remind only the great ladies have the distinction of having a chair and a bath cabin rented for the half day.

0510_002 0510_001

6 7

5 8

9

0510_003 0511_005I’m Here,

LaMarquise.

1 commentaire sur “Biarritz part II – Je rêve de Biarritz en été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *