By The Sea

IMG_5896

Someone new – Kakkmaddafkka

Photos: La petite page

Quand je suis revenue de Californie j’ai eu envie de changement et cela se traduit le plus souvent par un changement capillaire et crises vestimentaires. Une envie d’air à la « Brigitte Bardot ». Blond-frangé, casquette sixties, beret, marinière, short taille haute, caban à boutons, bottes hautes, yeux de biches et regards amusés.


When I came back from California, I wanted some changes in my life and it generally passed by hair and clothing crises. « Brigitte Bardot » inspirations it was. Fringed-blond, sixties cap, beret, marinière, high waist shorts, sailor coat, over-knee boots, cats eyes ..IMG_5912IMG_5918
IMG_5924

-Chipie-

12665620_10207660854215575_721876913_nSIXTIESa moodb340320a5ddf91d55dc3b68ee9b814f1

I’m Here,

LaMarquise.

Wanted

2

Where I want to be – lilly wood and the prick

Photos: La petite page

Ma maman est arrivée avec cette veste frangée entre les mains. Tout droit sortie d’une réserve aux vestiges vestimentaires cachés, elle me demandait si je la voulais …

IMG_5627 - copie1JPGIl faut savoir que la veste à frange avant d’être l’objet de mode que l’on connait, attribuée aux cow-boys, hippies, bikers et aujourd’hui modeuses à l’esprit rock’n’roll et qui se veulent un peu frivoles, était à l’origine un vêtement portée par les Indiens d’Amérique.

Loin de moi l’idée de faire de l’appropriation culturelle, je trouve intéressant  de connaître l’origine de certains styles tombés dans l’usure visuelle modesque.

Les franges étaient utilisées pour y attacher des proies de chasses . Il semblerait aussi que cela permettait d’égoutter simplement la pluie et  donc d’avoir un vêtement moins humide.


Before we has known the fringed jacket as a fashion symbole of liberty/american spirit attributed to cowboys, hippies, bikers and now fashionistas, was originally a garment worn by American Indians. Far from me the idea to make a cultural appropriation, it’s just interesting to know the origin of certain styles. Fringes were used to attach hunts prey. It also seems that it was draining the rain and therefore to have a jacket  less wet 

I was deep in western feelings when we took theses pictures, I was just coming back from west America.
4Pour ma part je me suis jouée  d’un style western, fraîchement  revenue de l’ouest américain à l’époque de ces clichés.

Si jamais vous aussi vous avez des envies de franges sans trop de western, voici deux looks qui peut être vous plairont :

Look 1 : Veste topJupe –  Boots sac 

Look 2 Veste – TopJean –  Basket ou Boots – Sac– Foulard

The perfect look

3IMG_5662 - copie

12665620_10207660854215575_721876913_nwild westa mood

6ff7d0b88f983621649fb4d1f7503052

I’m Here,

LaMarquise.

Summer time

1Summer times – Fort frances

Photos: La petite page

Je suis une fille du sud, je suis née fin Juillet et l’été me colle au coeur comme à la peau.

J’aime quand le vent chaud te frôle en un revers, quand la vie s’en file tranquille, qu’on a besoin que d’un vêtement et une paire de chaussures pour fuir.

C’est mon premier été à Paris, et cela se vit.

Mais le sud et moi, c’est une histoire cent fois, sans raisons et de milles passions. Vous saurez plus très prochainement.

Sur cela je vous souhaite un bon mois d’Août , un bel été peut importe où que vous soyez.


I’m a south girl, I’m born in late July, summer is to my heart as it is to my skin. I love when the warm breeze brush past you , when life is lazy and quiet , when you just need a dress and a pair of shoes to escape. This is my first summer in Paris, and it simply going on. But the south and me, it’s an hundred times story,  without reasons and thousand passions. You will learn more soon. Meanwhile I wish you a good Auguste and summer time wherever you are.23
4Combinaison vintage, stylisée 70’s Blue MadoneIMG_5794 (2) - copie

IMG_5773 (2) - copieIMG_5815 (2) - copie12665620_10207660854215575_721876913_n

a moodtumblr_njg2fp8tc11qaf3uxo1_500

I’m Here,

LaMarquise.

Joyeux Anniversaire

4Attention cet article parle de moi , à moi-même au Je et à la première personne du personnel. Mais peut-être vous y retrouverez-vous un peu ou vous comprendrez un peu mieux quelle drôle de petite bête me trotte dans la tête.

Mon anniversaire c’est un peu mon Nouvel An à moi,  j’y fais le bilan.

J’y pleure, j’y ris, je suis une vraie montagne russe émotionnelle.

En plus j’ai  25 ANS cette année.  Ca commence (tout juste) à faire.16Quand on est plus jeune, on s’imagine ce que l’on serait à cet âge, et bien, sans déception, je suis à des millions de lieux de ce que je m’imaginais être, arrivée à cet âge là. (ahah)

Déjà, je pensais que je gagnerais (enfin) ma vie, que je serais une Carrie Bradshaw in New-York city, le tout en talons hauts. Bon manque de chance, je commence tout juste à toucher un peu d’argent, je ne vis à des miles de New-York et je me foule bien trop souvent la cheville droite.18Et vous savez quoi, cela ne fait pas de moi une personne aigrie qui pense avoir loupé le début de sa vie, ni même quelqu’un qui va tout faire pour avoir exactement cette formule, cette équation parfaite de la « réussite ».  Car les choses prennent du temps et comme on l’entend souvent « tous les chemins mènent à Rome ». Et puis le Rome d’antan n’est déjà plus le Rome de demain (à force d’écrire Rome, je me ferais bien un bon mojito pour célébrer cela..) Sous mon air de marquise un peu morose je suis une vraie optimiste.

C’est vrai que lorsque l’on vieillit, on apprend de soi, de ce que l’on veut, enfin pour ma part surtout sur ce que je ne veux pas, car sur pour ce que je veux, il va me falloir les 25 prochaines années.
Cette année je dirais que j’ai appris qu’il est important de s’écouter.

Par exemple j’ai toujours crié sur tous les toîts que Paris n’était pas pour moi et même si je continus à le penser , le fait d’y être à nouveau  ne me tue pas autant que je l’aurais pensé, je me surprend même quelques fois à sourire pour rien (bonjour la niaiserie) et à dire « ce qui est chouette à panama… ».20J’apprends à être patiente et compréhensive avec moi-même, la vie, le temps et les gens.

Je suis une personne naturelle et j’ai parfois du mal avec les gens pas assez « easy going », et j’ai souvent remarqué que les gens se prennent la tête sur ma personnalité assez spontanée/créative. Il est vrai que les conventions « il faut faire comme ci, comme ca … » ce n’est pas mon genre, je ne dis pas que je ne sais pas me tenir, mais disons que je suis de celles qui disent ce qu’elles pensent et font ce qu’elles considèrent bon pour elles-même sans être égoïstes et narquoises pour autant, juste simplement qui acceptent ce qu’elles sont et font bien avec.21Un jour je me suis décrite: « grande, blonde, mince,  petits seins et visage doux mais regard snob( héritage familiale, dont je ne peux me défaire). » Et on m’a rétorqué « ca va les chevilles? »- Et bien ce n’est pas mentir aux autres ni à moi-même sur ce que je suis réellement, car c’est ce que je suis. Je n’ai pas dis une seconde que j’étais Gisele Bündchen, non,  j’ai juste fais une description honnête et je trouve objective de ce que je suis, ni plus ni moins et pardonnez mes paroles mais cela m’agace quand les gens se sentent de vous faire comprendre que parce qu’ils ne s’assument pas, vous n’avez qu’à fermer et tourner cent fois votre langue dans votre bouche si ce n’est pas votre cas. Et bien cette année j’ai décidé de vous dire « s’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche » (sachez par ailleurs que cette phrase est une invention de toute pièce).Bref j’ai juste décidé que  j’avais envie d’être exactement ce que je suis car il n’en est pas autrement et que cela me convient, voilà. M’écouter quoi!22J’ai des coup de blues comme tout le monde, j’ai des moments où je me dis « bah, je suis pas trop mal aujourd’hui, tiens », il y’a des moments où j’essaie d’être fatale et grande dame merci aux petites robes noires. Le plus souvent ça foire. M’exposer ici, de manière stylisée ne fait pas de moi une personne différente de ce que je suis réellement dans la vie, c’est juste jouer d’esthétique, d’esprit et d’espièglerie, c’est un peu mon cahier de bord, ma cours de récréation.

Mais juste réfléchissez y quand vous qualifiez une personne de moche, de snob, de trop ceci trop cela. Où râlez après une personne qui s’assume. Car c’est une personne qui fait avec ce qu’elle est tous les jours.  Et comme une personne me l’a confié un jour il n’y a rien de plus séduisant qu’une personne qui assume ce qu’elle est. Et j’y ai vraiment réfléchis cette année et c’est vrai.

Bon je ne dis absolument pas que je ne médis sur personne , que je suis une oie blanche etc… mais j’avoue essayer de connaître un peu plus les gens avant de « juger » maintenant.

Bref tout cela pour dire que je suis contente de prendre confiance en moi, la vie et j’essaie un peu plus en les gens.

C’est apprendre à s’assumer et se réaliser en tant qu’individu avant de faire partie d’un groupe/ d’un couple/d’être parent etc… Et c’est un peu mon mantra de ces prochaines années, aller et vivre, rire ou pleurer, sourire et rire, chanter et danser où mon coeur voudra bien me laisser essayer. C’est pas grave si cela foire, c’est chouette si cela fonctionne, faut juste essayer et vivre simplement comme on est, tel qu’on est/pense et veux être.

Voici la première phrase du livre que j’ai eu pour mon anniversaire (je vous rassure y’a pleins d’images dans ce livre… vu que je n’aime pas lire.):

« La seule chose que l’on est sûr de ne pas réussir est celle que l’on ne tente pas »- Paul Emile Victor

Réussir sa vie comme on l’entend comme on l’envie, comme on l’en vit. Voilà sur ces belles paroles, à l’année prochaine.13936842_10209118612818629_1733045748_n

I’m HERE,

LaMarquise.

« On the road »

IMG_3374000

 FeatherStone – The Paper Kites

Photos: La petite page

L’été sera, encore et toujours ma saison préférée. Le soleil se couche tard,il fait bon vivre à toute heure du jour et de la nuit. C’est une période festive, souvent de voyages.

C’est donc dans cet esprit que je partage avec vous cette série de clichés, l’envie de voyager, d’être « On the road, again » sans doute.

Summer is my favorite season, the sunset , the warm wind and the night coming slowly. It’s a time about festival, friends, and journey. Theses pictures are as a summer dream trip0 (132)

IMG_33470 (116)0 (91)

0 (156)

12665620_10207660854215575_721876913_n

a mooddc8c94887332abc337b86f9ecaf166c0

I was Here,

LaMarquise